Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 09:21

             Seulement  2 régiments de hussards furent créés en Pologne, le 10ème et 13ème.               
    -Respectivement le 10ème en 1809 à Posen et dans la même année le 13ème à Lublin.
    -La différence de l'uniforme entre les deux régiments est simple, le 10e  avait les brandebourgs et ornements de l'uniforme de couleur jaune et boutons en cuivre, tandis que ceux du 13e sont en blanc.
    -Les deux régiments sont à 4 escadrons de 2 compagnies
Descriptif de l' état-major d'un régiment :
    1 colonel                                       1 aumônier
    1 major                                          1 porte étendard
    2 chefs d'escadrons                     2 adjudants sous officiers
    1 payeur                                        1 trompette major
    2 adjudants-majors                      1 vétérinaire
    1 médecin de 1er classe              5 maîtres ouvriers (armurier
    2 médecins de 2é classe                  sellier,tailleur, culottier, bottier )
    2 médecins de 3é classe

       -Prenez note que seul dans les régiments polonais ont y trouve des aumôniers.
       -Les colonels des régiments de hussards sont respectivement, pour le 10é Jan Uminski
et pour le 13é J. Tolinski "1809-1813" et jan Sokolnicki "1813"

L'historique du 10éme est le suivant :
Il est formé en 1809 à Posen sous la dénomination de 2ème Régiment de hussards franco-galicien ou hussards de la grande Pologne. Ce n'est qu'en décembre 1809 qu'il sera nommé 10ème régiment de hussard du grand-duché de Varsovie. En mars 1812 il est fort de 587 hommes il est à Culm avec le 6ème uhlans dans la 2ème division polonaise avec comme chef  Dombrowski.

                                            ci-contre le 10éme régiment et sa Cie d' élite
   Après le passage  du fleuve, le Niémen, le 10e se distingue, le 30 juin, à Strejpuny, où il culbute avec vigueur des cosaques de la Garde russe.
 
       Le 15 juillet à Drissa, il subit de lourde perte et cela malgré sa bravoure.

  •       Le 27 a lieu le combat de Vitebsk où le colonel Uminski ainsi que le chef d'escadron Osipowski sont blessés.
  •       Le 8 août  à Inkovo il se couvre de gloire et cela en couvrant la retraite des chasseurs du duc Louis ainsi que des uhlans prussiens.
  •          Le 7 septembre à la bataille de Borodino il charge sans discontinuer, sous le feu de l'artillerie ennemi.
  •          Le 14 du même mois il pénètre le premier dans Moscou suivie des uhlans prussiens et des chasseurs du duc Louis.
  •           Le 20 septembre il ne lui reste plus que 15 officiers et 160 hommes.
  •           En février 1813 après des combats acharnés, il ne lui reste plus que 10 officiers et 246 cavaliers
  • Au printemps 1813 il est incorporé dans le 13éme hussards polonais.


L'historique du 13éme hussards :
Ce régiment est formé à Lublin en 1809 sous la dénomination de 1er régiment de hussards franco-galicien, en date de décembre 1809 il devient le 13ème de hussards, son effectif est alors de 1048 hommes officiers compris. Il est appelé familièrement "Enfants de Marie" et dans ce régiment l'ordre y règne et c'est ainsi que Poniatowski le cite à l'ordre de l'armée.
En 1811 le régiment  forme avec le 8ème uhlans la 1er division sous les ordres de Poniatowski, mais hélas son effectif a diminué pour ne représenter que 30 officiers et 543 hommes.
Notez le shako de couleur noir qui date vers 1813




Ces faits d'armes sont les suivants :

  • Le 10 juillet 1812 il se trouve au combat de Mir
  • Le 27 a celui de Romanovo
  •      A Smolensk il ne fait pas moins de 2000 prisonniers
  •       Le 7 septembre il est à Borodino (Moskova) où son colonel est blessé ainsi que Zalewski.
  •           Le 18 octobre il combat à Vinkovo où le prince Sulkowski est blessé en chargeant à la tête du régiment.
  •          Le 26 et 28 novembre il est à Bérézina prés du général Zayoncheck
  •         Le 16 janvier 1813 il est à Opatow avec 462 hommes et 31 officiers.
  •            Le 7 juin 1813 le comte de Valmy commandera le 4ème corps de cavalerie composé du 13ème, qui sera reformé avec les débris du 10ème hussards.

  L ' UNIFORME :

              Pour les 2 régiments la différence est la suivante pour ce qui est du 10éme, les galons et ornements, brandebourgs, boutons, passepoils et glands sont dorés sauf les cordons de shako reste en argent.

Et pour le 13éme,les ornements, les galons, brandebourgs, boutons, passepoils et glands sont blanc.
A gauche les shakos celui du haut appartient au 13éme
celui du bas au 10éme, et à droite les broderies de culotte celui le plus haut va au 13éme et l'autre au 10éme.            


                                    
   Ci-dessus les cols des régiments de hussards, à gauche celui du  10éme et à droite celui du 13éme            
    

Soldats en grande tenue :

             Pelisse de drap bleu foncé doublée de flanelle blanche et bordée de bouton noir, Avec 3 rangs de 18 à 20 boutons suivant la taille du cavalier.
              Dolman de drap bleu foncé à 3 rangs de boutons, collet et parement cramoisis, passepoilés à la couleur.
              Ceinture de hussards à 5 rangs, cramoisis olives à la couleur.
              Veste blanche avec manches.
              Culotte en tricot bleu clair avec hongroise et galon à la couleur.
               Bottes à la hongroise galon et gland à la couleur.
               Schako recouvert de drap bleu clair, les ornements, fourragère, jugulaire et cocarde sont pour les 2 régiments sont blanc. le plumet est retombant en crins de couleur noire, une ganse blanche descendant à moitié de la hauteur du schako et ensuite retenue par un bouton sur la cocarde.
              Sabretache de cuir noir avec galon de couleur, aigle polonais blanc pour les 2 régiment avec numéro du régiment à la couleur.
             Chabraque de couleur blanche avec dents de loup cramoisie pour les 2.
              Armements, sabre de cavalerie avec 2 pistolets.

-On m'écrit que les hussards étaient équipés réglementairement de la lance en 1813, personnellement cela me parais peu probable-


ci-dessus le 10éme avec trompette


Soldats en tenue de service et de campagne :     
       Comme pour la grande tenue mais sans les ornements sur les schakos.             
En campagne le charivari de drap gris garni de basane de cuir entre les jambes, deux bandes de bandes cramoisi sans passepoil et boutons sur le coté, puis fermé dans le bas par 6 boutons de métal de la couleur du régiment.


LES COMPAGNIES D'ELITES :
             Comme la troupe sauf que le schako est remplacé par un colback d'Astrankan noir à calotte de drap bleu clair. Pas de flamme, cordelière blanche et plumet blanc.

LES TROMPETTES :
Voir le chapitre sur les trompettes des régiments de Hussards
           
   

  Le 13éme régiment
                                                             














Mes sources pour ce paragraphe sur les hussards
Splendeur des uniformes de Napoléon de Charmy
tradition n° 181 "les hussards"
L'armée du duché de Varsovie de J.Chelminski
L' armée de Napoléon de J.Dommange
Planches :
Carte postal privé "inconnu"
Splendeur des uniformes de Napoléon--infanterie et régiments étrangers-
 planches de J.Chelminski

Partager cet article
Repost0
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 11:27

                 Le 14 ème régiment de cuirassiers, issu du 1er cuirassier franco-galicien , a était formé à Konskie, au cours de l'été 1809 par un riche magnat polonais , le comte Stanislaw Malachowski qui d'ailleurs en prendra le commandement.
                  La création de ce régiment prévu comme cuirassiers ne sera pas facile, la cherté de l'équipement et des armes, de plus Napoléon ne veut pas d' une unité lourde en pologne préférant les uhlans.
                  Officiellement nommé le 14ème cuirassiers en décembre 1809 avec un effectif de deux escadrons soit 578 hommes et 32 officiers  l'ensemble des ces hommes (entièrement polonais) seront basés à Varsovie jusqu'en 1812.
                   Un moment il fut envisagé par le roi de Saxe à ce qu'il devienne un régiment de chasseurs à cheval mais devant l'obstination du prince Poniatowski le 14ème reste le 14ème cuirassiers.
                   En 1810 l'effectif du régiment est de 419 cavaliers et officiers et 314 chevaux présents.
                   En 1812 son effectif passera à 373 hommes et le 1er mars le régiment formera avec les 11ème et 12ème uhlans polonais la 3ème brigade de la 1er division de cavalerie sous le commandement de Rozniecki du corps d'armée polonais.

Le régiment restera toujours à 2 escadrons    

Organisation du régiment :
1 Colonel                           1 Major
1 Chef d'escadron              1 Trésorier payeur
1 Adjudant Major               1 Adjudant sous-officier
1 Aumônier                        1 Porte étendard
1 Trompette Major            5 Maîtres ouvriers
1 Vétérinaire                      1 Médecin 1er classe
1 Médecin 2éme classe      2 Médecins 3éme classe

Chaque escadron était composé de :
1 Capitaine                        1 Lieutenant
2 Sous-lieutenant               1 Maréchal ferrant
2 Trompettes                     1  Maréchal des logis chef
4 Sergents                          1 Fourrier
8 Caporaux                        79 Cuirassiers                 
                                
Sur cette planche de gauche à droite : Adjudant-major en grande tenue 1809 1810 / Cuirassier tenue de campagne 1810 / Officier sulbaterne en petite tenue 1810 / Cuirassier en tenue d'écurie 1810....

                               Le 4 juin 1812 il est affecté au 4ème corps de réserve de cavalerie "Latour- Maubourg" il formera avec les gardes du corps saxons et les cuirassiers saxons la 1er brigade de la 7éme division de cuirassiers sous les ordres de Loges. Son effectif est alors de 20 officiers et 352 hommes.
                             Le régiment reçoit son baptême du feu à la bataille de la Moskowa (borodino) chargeant à plusieurs reprises  en compagnie des cuirassiers saxons ils enlèvent à l'ennemi 5 canons et font 300 prisonniers.
                             Il combat encore à Voronovo le 2 octobre, le 9 novembre le 4ème corps fort au début de 6500 hommes n'en compte plus que 250 au plus et il sera avec le 14ème dirigeait sur Smolensk.
                             Le 9 mars 1813 les restes du régiment passe sous les ordres du général de division Dombrowski avec seulement 2 officiers et 77 hommes, ont prélèvent sur les dépôts les quelques hommes encore valide pour formait un second escadron.
                             En cette même année 1813 il est dépourvu de cuirasse et en partie de casque, il est affecté avec les Krakus au corps de cavalerie dit d'avant garde, commandé par le général Uminski.
                             Un escadron du 14 ème assiste impuissant à la mort de leur chef le prince Poniatowski à Liepzig le 19 octobre, ensuite encerclés la plupart d'entre eux seront fait prisonniers. Les quelques survivants se retrouvent en France.

                             C'est à Sedan le 29 décembre 1813 que le régiment est dissous son effectif est alors que de 3 officiers et 36 sous-officiers et soldats.

LA TENUE DU CUIRASSIER 1809
   Comme pour les cuirassiers français avec ces petites différences ;
            Boutons plat en cuivre avec le numéro 14 en relief.
            Habit surtout avec 11 boutons sur le devant.
  Plaque de ceinturon en cuivre avec une grenade en relief.

  LES TROMPETTES
             Les trompettes en grande tenue possèdent la même coupe que les modèles français. Aigrette du cimier et crinière rouges. Boutons en relief. Plumet moitié bas écarlate et haut blanc.
             L'habit avec 9 boutons avec collet fermé et parements rond écarlates, sans patte ni passepoil avec deux petits boutons dans le parement.
          Porte manteau carré sans le numéro 14
         Banderole de giberne en cuir blanc avec une grenade de cuivre.
   En petite tenue les trompettes avaient la même coupe que les cuirassiers français, avec l'habit-surtout en drap blanc, collet rouge liseré blanc.
             
                        

LES OFFICIERS
Les officiers comme pour les français  mais avec les différences qui sont :        
   Les épaulettes, tous les ornements, les boutons etc... sont en or.
    Collet de drap rouge fermé par trois agrafes. Grande housse et chaperons de drap cramoisi, avec une grenade or sur les chaperons et la housse. porte manteau carré ornement or.   
Giberne avec baudrier blanc avec garnitures et ornements de laiton (voir image à droite)
                                                           
   En grande tenue les officiers portent la tenue blanche ( voir image en bas à droite)
              

ARMEMENT DU CAVALIER
            Armement du cavalier, sabre droit du modèle français à poignée de métal jaune la longueur du sabre était de 120cm pour un poids de 2,5 kg.
             Pistolets garnis d'acier. Ceinturon de cuir blanc avec pièces de métal jaune.
           Giberne de cuir blanc garnie  avec une grenade au centre, la banderole de cuir blanc ciré se  portant par dessus la cuirasse avec la boucle de métal jaune.          
                                                                                                                                           



    
                                                A droite cuirassier en manteau
          En bas un officier

  
                           


 














TENUE DU 14éme EN 1813.

                    Disparition de la cuirasse, seul le frac reste. La grande tenue des trompettes, selon Suchodolski est en habit frac rouge à col et parements retroussis et passepoil bleu plumet et crinière blanc. Grenade aux retroussis.



      6 : Officier en grande tenue
      7 : Trompette  1813 selon Suchodolski
      8 : Cuirassiers après 1812 sans la cuirasse


     














  





Le 14éme fut le premier et dernier régiment de cuirassiers en Pologne

 

 

                          
Le 14 ème et ces 7 batailles ou il se couvrit de gloire :

1812 Borodino
1813 Friedland, Pittersbach, Krakau, Strohweide, Weida, Liepzig.
Ces Colonels :
1809 Malachowski
1813 Dziekonski

Je ne trouve pas d'indication si le 14éme avait un étendard.....

















                                           

Partager cet article
Repost0