Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 09:34

CREATION ET HISTORIQUE ET UNIFORME DE L’ARTILLERIE A CHEVAL

                   

  potocki1.pngLa 1er compagnie d’artillerie à cheval est fondée fin 1808 par le Comte Vladimir Potocki, suivant l’exemple de ses ancêtres et cela entièrement à ses frais.


Il reçoit alors le grade de capitaine et devient le commandant de sa compagnie.


Le décret  officialisant  la création est ratifiée le 1 décembre 1808.

L' état-major se compose ainsi :

Capitaine-commandant - Vladimir. Potocki
Lieutenant - Wladyslaw Ostrowski
sous-lieutenants - Adam Schubert et Cajetan Mikuszewski
La compagnie est, début 1809, forte de 50 hommes et 75 chevaux.

  

En 1809, de retour de l’Ecole Polytechnique de Paris, Roman Soltyk met en place une seconderoman compagnie. 

Il y restera en tant que capitaine jusqu’en 1811 ou il passera chef d’escadron du 6éme Lanciers polonais

Le 1er avril 1809, l’organisation est modifiée pour former l’escadron  à deux compagnies.

 

L’état-major se présente alors comme suit :

Chef d’escadron - Wladyslaw h. Potocki
Commandant la 1ere compagnie - Wladyslaw Ostrowski
Commandant la 2nde compagnie - Roman Soltyk.
              
                Chaque compagnie (batterie) est équipés comme l’artillerie française, de 4 canons de 6 livres, et deux obusiers de 6 pouces
(remarque, certaines sources parlent d’obusiers de 10 pouces ???, peu répandus cependant dans l’artillerie à cheval)
Les canons étaient attelés à 6 chevaux. Le train était composé de 24 voitures et de trois caissons de munitions.
artillerie polo
                           L’artillerie à cheval du Duché de Varsovie reçoit le baptême du feu le 19 avril 1809 contre les Autrichiens..à la bataille de Raszyn, qui voit la victoire des Polonais.
Il est engagé le 25 avril à Grochow, et le 7 mai, à Kock, sans tirer un coup de canon, fait 125 prisonniers autrichiens. Ils participent au siège de Zamoscia.

                Le 30 mars 1809, le Capitaine Potocki blessé  est remplacé par le Major Ignace Hauschild.


Le 30 mars 1810 ;

 l’artillerie à cheval est réorganisée, elle se compose dorénavant  de 2 escadrons à 2 compagnies (total 4 compagnies).

 La composition des compagnies et ainsi;

 1 Capitaine                    

1 Lieutenant

2 Sous-lieutenant                                  artilleur-a-cheval-avant-1810.gif

1 Sergent-Major

4 Sergents

1 Brigadier Fourrier

4 Brigadiers

30 Canonniers de 1er classe

30 Canonniers de 2éme classe

2 Trompettes

Total 76 Hommes

Les commandants sont dans l’ordre des compagnies ;

Wladyslaw Ostrowski, Roman Sołtyk, Adam Soltan et Cajetan Mikuszewski.

               LA CAMPAGNE DE 1812 ET 1813

   A la veille de la guerre de 1812, le régiment se composé de 691 officiers et soldats, 902 chevaux

La 1ère compagnie est rattachée à la X division du corps de Mac Donald.
Les 2, 3 et 4 compagnies sont attachées au corps de réserve du Général Latour-Maubourg.

           ART-A-CHEVAL.png    L’artillerie à cheval de 1812 relate des faits d’armes héroïques, tel que l’officier de Joseph Sowinskiqui qui perds une jambe face aux russes, et continue a donner des ordres.
Après la campagne de 1812, il ne reste qu’un escadron de 12 canons, sans compter celui enfermé à Dresde, sous les ordres du Général Dąbrowskiego.

         A partir de cette date, ils se distingueront à Livonia, d’abord avec l’avant-garde, puis ensuite lors de la retraite.
Le 1 et 2 janviers 1813, ils se sont battus sous un pont où Ignacy Ledochowski perdit un membre qui fut emporté  par un boulet ennemi.

Le 10 et 11 janvier 1813, ils participent avec la batterie Ostrowki aux attaques du Général Szeplewa, couvrant ainsi la retraite vers le village de  Wojsk en Poméranie.

La compagnie regagne ensuite Dresde jusqu’à la capitulation.


          En mai 1813, l’artillerie est réorganisée sous les ordres du Général Dąbrowskiego    à Zittau.
Elle se compose de 2 compagnies sous le commandement de John Szwerina, attaché à la division du Général.Dąbrowskiego et l’autre sous le commandement du capitaine Luc Dobrzanski, intégré dans le corps de ks.Poniatowskiego..ART-A-CHEVA.gif

En 1813, elle s’illustre face aux Saxons, aidés de cuirassiers et de la cavalerie légère.

Elle se couvre de gloire lors de la bataille de Leipzig, et repousse les attaques conjuguées des Prussiens et des Suédois. Elle disparaîtra à la nuit tombée, sans avoir perdu une seule pièce d’artillerie.

En 1814, il ne reste qu’une seule compagnie recomposée sous les ordres de Thomas Konarskiego présente à Sedan avant la campagne de France.

                        L’artillerie à cheval, enfin ce qu’il en reste se distinguera encore aux batailles d’Arcis-sur-Aube, Montmirail, Reims et Brienne.

          En août 1814, le chef d’escadron John Szwerin, ramènera en Pologne les restes de l’artillerie à cheval, dont la plupart participeront à l’insurrection de 1831.

 

  UNIFORME DES ARTILLEURS A CHEVAL

Sans passer par des écrits longs et pénibles, car je pense que les images ci-joints seront plus explicatives.

Je vais seulement me permettre d’insister sur quelques détails au niveau de la différence de la tenue entre le « avant 181 0 » et le « après 1810 ».

TENUE-1808-ART.jpg   TENUE-1814-ART.jpg

Avant 1810 ; notez bien que l’ensemble de nos canonniers polonais portent la czapska avec tenue de drap vert avec revers, col, parements et retroussis noir, le tout passepoilé rouge.

Après 1810 le 3 septembre pour être exact,  ils changent  pour le colback avec une tenue à la chasseur fermé au centre par 8 boutons d’or den demi-bosse comme en 1808, les parements et retroussis vert passepoilé rouge, et col noir avec passepoil rouge.

        shako-1808.jpg                                      colback-1810.jpg

           Czapska 1808/1810                                             Colback 1810/1814

  UNIFORME DU TROMPETTE

La tenue du trompette d’artillerie à cheval, en grande tenue, reste pour moi l’une de mes préférées si ce n’est ma préférée.

TROMPETTE-1808.jpg  TROMPETTE-1810.jpg

      Toujours un changement « avant 1810 » et «  après le règlement de 1810 ». Mais un changement notoire sur la grande tenue du trompette.

   Avant 1810 sa tenue est blanche ( celle de gauche) avec revers, col, parements et retroussis noir comme pour la troupe. Il porte aussi la czapska . Pantalon rouge à bande blanche.

   Après 1810, sa tenue à la chasseur (celle de droite) comme pour les canonniers, la tenue passe au rouge. Avec uniquement col et parement noir mais passepoil blanc. Et porte le colback. Pantalon vert à bande noir passepoilé de rouge.

 A noter que dans une compagnie se trouvait, réglementairement, 2 trompettes, soit 4 trompettes par escadron.

 

numerisation0051.jpg

 

L'armement de l'artilleur à cheval consiste à un sabre du numérisation0052modèle AN XI et de pistolet modéle AN IX, tous de marque française.


La schabraque ordinaire en drap vert foncé avec peau de mouton noir pour la troupe et officier, et de peau de mouton blanche pour les trompettes

                    

 

        

numerisation0054.jpgnumerisation0053.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          Voici quatre images tirée du livre "Wolsko ksiestwa warszawskiego" de Morawski et Nieuwazny.

L'image en haut à gauche et celle d'un artilleur en grande tenue de 1810.

Celle de droite, canonnier en grande tenue de 1808.

En bas à droite, le trompette et à gauche, un officier subalterne, tout les deux portent la grande tenue suivant réglement de 1810.

            images tirées de la Bibliothèque Nationale Française

 art-offi.jpeg             art-trompette.jpeg

 

 

 

Mes sources ;

Livre de chez "Karabela" "Wolsko ksiestwa warszawskiego".

Armée du Duché de Varsovie par Cheminski et Malibran

Osprey "Napoleon's Polish troops" par Pivka et Roffe

Poles and Saxons of the Napoleonic Wars de Nafziger

Aides précieuses de P. Toussaint et de 5859lannes du forum "Les Lanciers de Picardie"


Partager cet article

Repost 0
Published by M.patrice
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : 1er Empire et Nos Polonais
  • 1er Empire et Nos Polonais
  • : UNIFORMES et HISTOIRES des soldats polonais qui ont servit la FRANCE sous NAPOLÉON 1er
  • Contact

Visiteur

<img src ="http://perso0.free.fr/cgi-bin/wwwcount.cgi?df=[les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com22].dat&ft=2&st=1&dd=A">

Recherche