Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 17:46

                      Les Ulans ( ulanow) polonais, (en polonais ulan s'écrit sans le h et utilise une lettre particulière de son alphabet le"I barré" qui correspond au "w" chez nous), sont une évolution logique de ces cavaliers armée de la lance. Ils sont guères que les descendants des célèbres Hussards ailés du 16 et 17ème siècles.

                 Sous l'empire, l 'improvisation rapide pour créer une nouvelle armée, suivie de  l'individualisation des officiers, la provenance des hommes qui composent cette armée et les ressources du pays, qui sont le nerf de la guerre, bref un amalgame de choses diverses qui concourt à une observation variée pour ce qui est de la tenue que portaient telles où telles unités de cavalerie à une date précise, 1807--1815, ce qui rend la recherche plus difficile.
                Plusieurs témoignages convergent vers un fait indéniable c'est qu'il existe une grande part de différence entre le règlement de 1810 pour ce qui est de la tenue des uniformes et celle réellement portée.
                                                                                                                         Schapska de uhlan
A savoir : Les régiments polonais de cavalerie sont numérotés « à la suite » et non pas par arme :
                                                                                                                           
LE DEBUT DES ULANS :

                      Le maréchal Davout alors commandant en chef de toutes les troupes du duché de Varsovie passe en revue le 16 août 1807, les trois anciennes légions polonaises qui sont alors changées en divisions.
            Chaque division (légion) comprenait  4 régiments d'infanterie et 2 de cavalerie (1 de lanciers et 1 de chasseurs)
il fut donc créer  3 régiments de Ulans :
Placé par ordre dans les régiments de cavalerie polonaise
 le 2éme sous les ordres du Colonel             TYSZKIEWICZ
le 3éme sous les ordres du Colonel               LONCZYNSKI
et le 6éme sous les ordres du Colonel           DZIEWANOWSKI

Pour la campagne de 1809 nos trois régiments de ulans sont basés :
pour le 2ème à Varsovie qui d'ailleurs sera le seul régiment de uhlans à avoir participé à cet engagement
pour le 3ème il se trouve à la frontière de Silésie
et le 6ème à la frontière de la Vistule et de la Netze.

       Suite à l'annexion de la Galicie au duché.  Poniatowski reprend l'initiative et va recruter 10 régiments de cavalerie dont le 8e, 11e, 12e, 15e et 16e ulans en Galicie et sur le duché même le 7e et 9e ce qui va porter au nombre de 10 régiments de ulans fin 1809 début 1810 :

Ce qui nous donne en 1810 :
                                                          2e ulans sous les ordres de      PAC                     
      le 8e avec son trompette                     3e ulans sous celui de                RADZIMINSKI
6e ulans sous les ordres de        PONGOWSKI
7e ulans sous les ordres de        ZAWADZKI
8e ulans sous celui de                Prince RADZIWILL
9e ulans sous les ordres de        PRZYSZYCHOWSKI
11e ulans sous celui de              Comte POTOCKI
12e ulans sous celui de               RZYSZCZEWSKI
15e ulans sous les ordres de       TRZECIECKI
16e ulans sous celui de               Comte TARNOWSKI


 Au début de la terrible campagne de Russie, la Grande Armée libère la Lituanie. Le sentiment patriotique y est assez fort pour que l'on recrute 5 nouveaux régiments de cavalerie tous des ulans soit le 17e, 18e, 19e, 20e et 21e.

17e sous les ordres du colonel          TYSKIEWICZ
18e sous les ordres du colonel          WAWRZECKI
19e sous celui de                                 RAJECKI
20e sous les ordres du colonel          OBUCHOWICZ
21e sous les ordres de                         ?????????
 
             Tous ces régiments  sont formés à 4 escadrons de 2 compagnies et d'un état-major qui vont participer à la campagne de Russie, campagne qui verra bon nombres de polonais disparaître et les régiments de ulans fondre comme neige au soleil. Suite a cette malheureuse campagne les régiments de ulans sont formés comme suit :
Le 3e ulans sera reformés avec les reste du 11e, le 6e avec celui du 16e le 8e avec le 12e et pour finir le 16e avec les débris du 20e. le 2e ulans, restant avec ce qui lui reste de cavaliers, sont sous les ordres de DABROWSKI.
ils formeront les régiments suivant : 2e, 3e, 6e, 8e et 16e lanciers

             A la fin novembre 1813 toute cette cavalerie est rassemblée à Sedan reste environ 2000 cavaliers la plupart démontés. C'est alors que Napoléon décide le 3 décembre 1813 une réorganisation  avec les débris, de 2 régiments de lanciers.
le 1er sous les ordres du colonel      KURNATOWSKI
et le 2e sous celui de                       SIEMONTKOWSKI


                    Les deux régiments sont formés par le général Comte de Flahaut. Les 15 décembre 1814 un décret définit l'uniforme de ses deux régiments, il devra être le même, quand à la coupe, que celui des lanciers polonais de la ligne, coupe conforme dans les confections prescrite par le décret de 1812.                    
                   En 1814 le général PAC prends le commandement des  deux régiments ainsi que celui des éclaireurs (non polonais) pour formée une brigade attachée à la Garde.

 L'ensemble de tous les polonais, sauf ceux de la Garde, quitteront la France le 1er mai 1814.



UNIFORMES :
           En grande tenue la Kurtka de drap bleu foncé de coupe polonaise, doublée de même drap ; col droit avec 3 agrafes, revers, parements carrés, la kurtka fermée de bas en haut par des agrafes. Poche en long. Passepoils autour des revers, parements, poches, et sur les coutures postérieures des manches du dos. Manteau à manches de couleur bleu foncé avec un col haut et la rotonde retombant jusqu'a la ceinture.
              Boutons plats en métal jaune avec le numéro du régiment aux nombres de 7 de chaque coté des revers, 3 à chaque poche, 2 sur le dos, 2 pour les épaulettes. Gilets blanc. Giberne coffret cuivre.
Le pantalon en drap bleu foncé porté par dessus les bottes, avec double bandes de1/2 pouce chacune.
              La Czapka "schapska" traditionnelle soit de couleur bleu foncé ou encore noir, la plaque dorée avec le numéro du régiment en relief au dessus de cette plaque l'aigle polonais de couleur argenté, cocarde nationale avec crois de Malte dessus le tout portés à gauche de la coiffe, plumet noir pour la troupe et banche pour les officiers supérieurs.

               Pour les deux régiments de lanciers après 1813 l'uniforme est le suivant :  
Le fond de l'habit sera bleu la couleur distinctive du 1er sera écarlate et celle du 2e cramoisi.

      Ci-contre le 2e régiment après 1813, notez la flamme au couleur bleu et blanche.







      A gauche une planche toute symbolique venant de Gembarzewski, père de l' uniformologie polonaise.

  Les ulans de 1810 à 1813

            Par ordre de numérotation des régiments de ulans en commençant en haut à gauche par le 2e, 3, 6, 7, 8, 9, 11, 12, 15, 16, 17, 18, 19, 20 et 21.
              Notez le 20e avec son uniforme vert et la particularité de sa plaque de Schapska en demi soleil et celui du 21e le revers orange.
la plupart des Schapskas sont de couleur bleu foncé. Le colback ou le shako au centre décalé sont ceux des Cie d'élites. le colback est fait en principe de fourrure d'ours.
  

Notes
A propos de la tenue du 19éme uhlans. Une erreur qui semble venir du début du 20éme siècle, attribue au 19é, la distinctive jaune. Et malgré cela, ont trouve une peinture anonyme qui date de 1812, représentant l 'officier Medeksa avec la distinctive rose. De plus pour appuyer cette dernière découverte, le musée de Vilna posséde une Kurtka avec distinctive rose.
L'erreur semble provenir d'un dessin d' un célèbre peintre militaire polonais. Evidement des contre-verses existent sur cette distinctive.  Quoi qu'il en soit toutes représentations du 19éme régiment avec distinctive jaune seraient fausse. Pour ma part je n'en suis pas si sur.


LES TROMPETTES :


La kurtka de couleur blanche, collet et plastron de couleur régimentaire, pantalon bleu foncé. Plumet et gordon rouge sur une Schapska de couleur blanche.
Les trompettes des compagnies d'élite possèdent le colback blanc avec flamme rouge retombant sur le coté gauche, plumet rouge.

  EQUIPAGE DE CHEVAL ET ARMEMENT :
          Selle à la hongroise, avec palette de troussequin bordée de métal jaune. Schabraque de drap bleu foncé, avec siège d'astrakan noir. Portemanteau rond de drap bleu foncé portant le numéro du régiment.
          Harnachement de cuir noir, avec toutes les pièces métalliques jaunes. Mors, poitrail, croupière  jaune. Portemanteau rond portant le numéro du régiment.
          Le sabre, en principe du modèle français An XI , recourbé à poignée de métal jaune avec fourreau en fer, pistolets garnis de métal jaune. La lance d'environ 2,873m.
        Pour ce qui est des flammes la couleur est variable suivant les régiments, ainsi le 7e semble avoir eu des flammes de couleur jaune, bleu et rouge en bandes horizontales et égales de haut en bas. La hampe a aussi était parfois décorée de stries bleu et blanc.
        Enfin pour des raisons, économiques, les ulans utilisées aussi des armes de prise : Autrichiennes et Prussiennes.




                                                         


 



numérisation0003









                    
 

Pour finir ce paragraphe je vous laisse méditer et apprécier cette définition.
Le mot uhlan vient du tartare « Oglan » qui signifie « brave guerrier ».
Un brave du 6e Régiment


mise à jour le 26 /6/10
Les sources pour ce paragraphe :
le livre de J.V CHELMINSKI ET A. MALIBRAN "l'armée du duché de Varsovie"
le livre de CHARMY " splendeur des uniformes de Napoleon---- infanterie et régiment étrangers"
le livre de NAFZIGER "poles and saxons of the Napoleonic wars"
les magazines de tradition n° 169 page 39 texte  de Y. MARTIN...... n° 104 page 5 texte de A. PIGEARD
et une recherche sur le net sur le site en anglais de "polish army during the Napoleonic"
Les planches :
3 cartes postales ???
Planche 173 du livre L'armée de Napoléon, uniforme du 1er empire de 1797-1815
Planches d'uniformes du livre " zolniers polski 1797 1814" de GEMBARZEWSKI
le brave du 6e domaine public

Partager cet article

Repost 0
Published by M.patrice - dans La Cavalerie
commenter cet article

commentaires

patrice 14/04/2010 18:39



Je vous remercie pour ces précisions, qui comme vous avez pu le voir j'ai fait la correction sur le mot ulan. Ne pouvant pas taper ce mot avec le L barré, je vais en resté là, et pour le pluriel
qui est ULANI, je le mettrais de temps en temps au pluriel.


Mais vous en conviendrez, qu'il est plus facile et ludique pour une lecture en français d'écrire même si cela est une faute le mot ULAN avec un S. De part mon petit blog je n'ai pas la prétention
de tout savoir en mode orthographe mais essaye de me concentrer sur celui de l'uniforme.


 Je vous remercie de votre intervention et sachez que si vous avez des remarques sur les uniformes je suis toujours attentif à toutes remarques.



jean-paul GERVAIL 13/04/2010 23:40



je recommence mon propos car il a été tronqué. Je disais donc que un uhlan en polonais s'écrit UŁAN avec un Ł (L barré) prononcé comme le W anglais dans what.


Le pluriel est UŁANI et non pas UŁAN







GERVAIL 13/04/2010 23:29



Merci pour ce site magnifiquement documenté sur les lanciers polonais.


Une petite précision quant au mot polonais: le lancier s'écrit







kornatowski 20/01/2010 15:16


ok domage j avais eu un moment de fierté


kornatowski 19/01/2010 18:20


salut je me demandai en regardan votre article si il n y aurait pas une erreur car (je ne suis pas un pro et je ne remais pas votre autorité a gerer )
car il y a un nom qui ressemble beaucoup au mien  je cite kurnatowski et moi mon nom est kornatowski alors je me demandais si vous ne vous etiez pas trompé enfain je ne dit sa que comme sa .


M.patrice 19/01/2010 19:08


Et Non j'ai le nom complet de Kurnatowski Sigismond alexandre 1778-1858 en souhaitant que cela soit le votre .


Présentation

  • : 1er Empire et Nos Polonais
  • 1er Empire et Nos Polonais
  • : UNIFORMES et HISTOIRES des soldats polonais qui ont servit la FRANCE sous NAPOLÉON 1er
  • Contact

Visiteur

<img src ="http://perso0.free.fr/cgi-bin/wwwcount.cgi?df=[les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com22].dat&ft=2&st=1&dd=A">

Recherche