Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 10:02

                        Le 10 avril, pendant que les archiducs Charles et jean se lancent à l’assaut de la Bavière pour le premier et l’Italie pour le second, un troisième front va s’ouvrir avec l’archiduc Ferdinand qui, partant de la Galicie à la tête du 7eme corps fort de 40.000 hommes, envahit la Pologne.

                      Ce petit pays qui est défendu par le prince J. Poniatowski, va entamer cette campagne avec des forces nettement inférieures. Comptant sur un nouveau soutient promis par Alexandre, le corps russe resta en retrait. Certes le tsar avait d’autre préoccupation, comme celui de la Finlande, mais surtout décidé à ne pas remplir ses engagements vers la France. Cela n’empêche pas Poniatowski de faire face à son adversaire du jour, les Autrichiens.

                     Un combat acharné et meurtrier va opposer nos deux armées durant plus de huit heures et cela dans une zone marécageuse à Razyn. Nos braves polonais tiendront le choc face aux autrichiens et seule la nuit put séparer les combattants. Au lendemain, Poniatowski décide avec le peu de soldats qui lui reste de se replier sur Varsovie. Il opère donc un retrait suivit de prés par les troupes de l’archiduc Ferdinand. Il s’ensuivit un armistice, ou impressionné par la bravoure de ses adversaires, Ferdinand signe une espèce de convention limiter dans le temps, ce qui permet à Poniatowski de se retirer au nord de la Vistule avec le reste de son corps d’armée.
                     Cet arrangement est favorable aux polonais qui conservent la rive droite de la Vistule avec d’excellentes positions. Lors de la poursuite des combats. Les Autrichiens, vont essayés de forcer le passage de la Vistule à Grochow et à Gora, ils furent repoussés après de lourdes pertes. Loin d’une intimidation, notre prince polonais conçut un plan audacieux qui devait libérer la Pologne de ces envahisseurs. Se mettant à la tête des troupes dont il put disposer, il cessa de tenir tête aux autrichiens et se jeta rapidement sur la Galicie avec la bonne intention de couper la ligne de retraite et de les prendre entre son corps et celui de Dombrowski alors à Posen.
                    Ce plan marche et toute la province de la Galicie heureuse de sa libération, se porte au devant de ses libérateurs. Ce qui a des conséquences immédiates sur le moral de leurs ennemis. Effrayé d’un nouveau danger qui le menaçait, l’archiduc se hâta d’évacuer Thorn et Varsovie pour gagner la Moravie. Les Autrichiens furent alors obligés d’évacuer toute la Galicie soulevé contre eux, les troupes polonaises se contentèrent de s’arrêter dans cette province en menaçant de poursuivre leur avance.

                         L’ Empereur heureux d’apprendre la nouvelle, crut un peu plus tard, de récompenser les polonais en leur donnant une partie de leur conquête ; Ce qui a pour effet un mécontentement de Poniatowski ; « il nous donne la Galicie, s’écriat-il, elle ne lui a pas coûté cher : Nous l’avons conquise après avoir été abandonnés à nous-mêmes. Encore en a-t-il cédé une portion aux Russes ; qu’ont-ils fait cependant pour mériter ce présent ».
     

                              
             
                                                 

                                                     Artilleur                 Grenadier         Tambour

Composition de l'armée polonaise en 1809
31.713 hommes et 6.035 chevaux dans une composition de 12 régiment d'infanterie et 6 de cavalerie sans oublier les 3 bataillons d'artillerie et de service :
si l'on retire les troupes hors du territoire du duché : il ne reste que 17.397 fantassins et 4580 cavaliers avec un parc de 296 canons reparties entre les places fortes


Commandant en chef le Prince PONIATOWSKI

Brigade ROZNIECKI
2, 3 et 6éme Lanciers à 3 escadrons plus le 5éme Chasseurs et 1 batterie à cheval
 Brigade SOKONICKI
1 bataillon du 1er, 6 et 8éme régiment d'infanterie et 1 batterie à pied
Brigade BIEGANSKI
2 bataillons du 3éme régiment et 1 batterie à pied
Brigade saxonnes DYHERNN
1 bataillon du régiment Oebschelwiz 1 bataillon de grenadier, 2ème régiment polonais et 2 batteries à pied
Brigade KAMIENIECK
1 bataillon du 1er et 8éme régiment de ligne et 1 batterie à pied
Réserve
3 escadrons du 1er Chasseurs 1 escadron Hussards Saxon et 1 batterie à cheval.



    


    




Dans cette nouvelle province de Galicie de nombreuses
troupes y sont levées rapidement
soit :
6 régiments d'infanterie, 7 régiments de Lanciers, 2 de Hussards et 1 régiments de Cuirassiers.
       L'Armée dite Franco-galicienne est née.
     Aprés bien des difficultés cette petite troupe passe sous le duché de Varsovie en 1810.
Le total de l'armée polonaise passe alors à 62.135 hommes.

    
     C'est à cette même campagne de 1809 que les Chevau-légers de la garde à cotés de L'empereur sur le Danube assistent à toutes les batailles et se font remarquer à Essling et Wagram où justement c'est dans l'une de ces nombreuses charges que l'escadron de Stokowski culbuta un régiment de Uhlans Autrichien, s'empare des lances ennemis pour poursuivre leur adversaire.
    C'est du reste à la suite de ce fait d'arme que les chevau-légers demandèrent à compléter leur armement par la lance.



                     J'ai pas pu résister à vous mettre cette vidéo sur cette campagne :
         Vous y verrez les principaux généraux, Dombroski, celui qui boit un verre avec ses officiers et Poniatowski avec sa pipe faisant le coup de feu avec la troupe,  ces images doivent certainement se passer dans les marées de Raszyn, où les autrichiens battent les polonais et envahissent Varsovie.

   

                              
                                          



   un sentiment de courage qui anima le Prince Poniatowski :

               " Quels sentiments durent l'agiter dans le bois voisin , vers trois heures de l' après midi, son brûle gueule entre les dents, saisissant la baïonnette  d'un troupier, il conduisit lui même au feu le 1er bataillon du 1er  régiment d'infanterie"
---Nous raconte S.Askenazy dans son ouvrage intitulé " Le Prince J.Poniatowski" publié en 1921.

Epilogue :
     En cette campagne de 1809  c'est
la 1er fois que les Polonais qui sous un commandement d'officiers Polonais avec une armée polonaise et sans influence française se battent pour défendre leurs droits à une nation, la leur!!!!
     Je n'ai pu malheureusement trouver la moindre gravure et la moindre idée sur l'uniforme des premières troupes Franco-galicienne
 "si par hasards vous connaissez leur tenue....."
  Je pense que leur tenue devait être disparate avec des restes d'uniformes  Autrichiens et  Prussiens. Leur armement  serait  le fusil autrichien et prussien.

 
Mes sources sur le paragraphe sur cette campagne :
Napoléon et la campagne d'autriche n° 14
Napoléon et les troupes polonaises n° 8
L'armée du duché de Varsovie de J.V Cheminski et A.Malibran
La campagne d'Autriche de 1809 par M.Moliéres
Planches
Par ordre de parution :
CP privé....Troupes polonaises à Raszny.... Artillerie à cheval 1809


 

Partager cet article

Repost 0
Published by M.patrice
commenter cet article

commentaires

kornatowski 28/10/2010 19:32



bonjour j'ai fait un bon en avant pour mes recherches deux mon ancetre je sait maintenant qu'il participé a la campagne de 1809 ou il a recu la légion d'honneur puis il a participé en étant
colonel du 5eme chasseur a cheval  et comme il été en avant garde il a participé en 1812  a la bataille de mir, smolensk,borodino ou il recu une bléssure a la téte , winkowo puis la
berezina . en 1813 il était dans le 1ere chasseur a cheval pour participé a la campagne de saxe et il combat a leipzig , il prend par aprés le commandement du 1ere lancier et fait la campagne de
1814 avec celui-ci  il combat encore a arcis sur aube  aprés etre nomé général de brigade il donne sa démision et repart en pologne le 20 mai .


merci a vous



kornatowski 30/01/2010 17:03


salut

bien la video je me demande si elle pourait etre en sous-titré francais mais bon
y a t-ils eu des combat a turno car d'apré mes recherche mon ancetre est mort soit à turno soit à gora

merci d'avance (ps je crois que napoleon a offert le territoir pour consolider leur alliance )


patrice 09/03/2009 20:12

Et qu'en pense tu de cette vidéo ?
et du chapitre sur cette campagne ?

Pierre 09/03/2009 19:45

Autant pour moi, du boulot ça ne fonctionnait pas...

patrice 09/03/2009 19:33

A bon je viens de la regarder à l'instant et à priori cela fonctionne.....

Présentation

  • : 1er Empire et Nos Polonais
  • 1er Empire et Nos Polonais
  • : UNIFORMES et HISTOIRES des soldats polonais qui ont servit la FRANCE sous NAPOLÉON 1er
  • Contact

Visiteur

<img src ="http://perso0.free.fr/cgi-bin/wwwcount.cgi?df=[les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com22].dat&ft=2&st=1&dd=A">

Recherche